Filtre géographique

Vaste désert situé au nord-est de l’Afrique sur 3 pays (Ethiopie, Erytrée, Djibouti), l’Afar est le seul endroit du monde où la dorsale océanique émerge au sein d’un continent. De nombreuses années passées à cartographier ce désert ont permis d’accumuler une connaissance exceptionnelle aujourd’hui valorisée par géo2D en terme d’expertise pour le développement (géothermie, ressources minérales, eau souterraine…), tant au service des politiques (Regional State Afar, Ministère de l’Energie de Djibouti…) comme des opérateurs du développement (ICEIDA, BRGM, AFD…)

Les dorsales océaniques sont les régions de la planète où le maximum d’énergie géothermique est diffusé vers la surface. Malheureusement, celles-ci sont généralement immergées ; elles affleurent néanmoins en Islande et les Açores qui disposent de ce fait d’un potentiel remarquable, dont le développement est bien engagé en Islande. Aux Açores, notamment à Sao Miguel et à Terceira, nous avons contribué à l’identification de ressources nouvelles. Une expertise que Géo2D pourra valorisé le jour venu.

Le massif central français recèle, de par sa structure géologique, des ressources encore mal connues et valorisées, qu’il s’agisse des minéraux, du thermalisme ou de la géothermie.

Géo2D appuie ses interventions auprès des développeurs sur la base d’une connaissance approfondie du volcanisme de l’Auvergne. Son principal client est Electerre de France.

Après l‘expérience des premiers travaux de géothermie à Asal au début des années 70, la connaissance du terrain et de ses ressources a permis de déployer une expertise au service de la république de Djibouti. Un contrat de géo2D avec le Ministère de l’Energie, de l’Eau et des Ressources Minérales a permis de concevoir -entre 2011 et 2013 - de nombreux projets dans le domaine de la géothermie, des ressources minérales et des eaux souterraines, dont plusieurs en cours d’étude ou de développement.

La bordure méridionale du massif central constitue une entité remarquable pour sa richesse aux plans géologique, de la biodiversité, mais aussi des activités humaines qui ont façonné les paysages, et développé une culture de liberté et de résistance basée sur une appropriation précoce et populaire des idées de la Réforme.

Le service rendu au Parc des Cévennes marque la reconnaissance due à ce cadeau extra-ordinaire.

Les pourtours de la méditerranée, le Yemen, et l’Asie du SE et jusqu’à la Polynésie et les Vanuatu ont fait l’objet de travaux d’identification. L’Indonésie est sans doute un des pays les mieux dotés en ressources. Nous y avons travaillé avec le BRGM, le BEICIP, ELF, TOTAL, PERTAMINA et PLN. Cette expertise reste disponible aujourd’hui alors que le pays mise enfin sur le développement de ce secteur énergétique.

Ayant contribué avec l’OLADE à la définition de la méthodologie de l’exploration géothermiques, puis à l’identification des ressources de la plupart des pays de la région, y compris l’arc Caraïbe (notamment l’île de La Dominique) et jusqu’à son extension à Terre au Vénézuela, nous proposons une expertise à l’usage des développeurs.

Le Japon est paradoxalement un pays qui, doté des ressources géothermiques parmi les plus importantes du monde, a misé sur l’énergie nucléaire. A l’heure où Fukushima amène à revoir ces priorités, Géo2D pourra apporter modestement sa pierre à ce développement, en contribuant à l’élaboration d’une stratégie basée sur l’identification des sites les plus favorables.

Nos travaux géologiques – au titre de la recherche fondamentale - ont entrainé plusieurs initiatives de développement, dont l’inventaire des ressources géothermiques sous l’égide du PNUD, puis des travaux de faisabilité financés par la coopération italienne et plus récemment par l’AFD. De même notre enseignement à l’Université d’Addis Abeba a permis de nouer des liens avec les actuels dirigeants formés antérieurement à notre école. Bien que l’Ethiopie ait d’abord misé sur le développement de ses ressources hydro-électriques, Géo2D entend contribuer au développement de ces ressources géothermiques parmi les plus importantes de la planète.

Une connaissance approfondie du pays dans sa diversité, basée sur 3 ans de présence continue au cœur de la science et de la technologie chinoise, a permis de nouer des contacts maintenus actifs, ouvrant pour Géo2D sur des perspectives de partenariats industriels et commerciaux, tant en Chine qu’ailleurs dans le monde.

L’édification de l’entité économique et politique européenne passera par une connaissance et une gestion harmonisée des connaissances des ressources géologiques des états- membres. Les efforts effectués dans ce domaine ces 20 dernières années sont aujourd’hui valorisés par Géo2D à travers des actions de conseils à l’égard des services géologiques en voie de restructuration, qu’il s’agisse des pays en voie d’adhésion (Ukraine) ou des pays du tiers monde (africains notamment) intéressés par l’expérience européenne.

Pionnier dans l’exploitation des ressources géothermiques, l’Italie a été à l’origine des connaissances acquises auprès des meilleurs maîtres et compagnons, Giorgio Marinelli (Université de Pise) et Franco Barberi (maintenant à l’Université de Rome III). Celles-ci sont mises à disposition tant des politiques publiques (comme la Région Toscane) que des opérateurs intéressés par la valorisation des diverses applications possibles (électricité, chaleur, thermalisme, minéraux) de la péninsule. Sur ces enjeux, Géo2D compte notamment Electerre parmi ses clients.

Le Kenya est aujourd’hui le pays d’Afrique qui a misé sur le développement de ses ressources géothermiques. Géo2D ne pouvait être absent de ce challenge. A travers le montage de projets avec des opérateurs Kenyans (GDC, KenGen, Approtech), et des actions de formation (Université technologique de Nyeri) et de R&D géo2D entend jouer son jeu dans ce développement en lien avec divers acteurs français (BRGM, Electerre, Clemessy…).

 Kenya

Le Kenya est aujourd’hui le pays d’Afrique qui a misé sur le développement de ses ressources géothermiques,avec 6000MWe nstallés en 2016 et un objectived'atteindre 5000MW en 2030.Géo2D ne pouvait être absent de ce challenge. A travers le montage de projets avec des opérateurs Kenyans (GDC, KenGen, Approtech), et des actions de formation (Université technologique de Nyeri) et de R&D(voir le concept de<<Geotheral Village>>) Géo2D entend jouer son jeu dans ce développement en lien avec divers acteurs français (BRGM, Electerre, Clemessy…).

Rwanda

Le Rwanda est une petite Répubulique,avec une trés forte densité de population (13 million d'habitants sur 26.OOOkm2),située sur la branche ouest du Rift Est  Africain.Le pays est dépourvu de ressources énergétiques si ce n'est quelques petites installations hydro-électriques .Situé au bord NE du lac kivu Géo2D intervient avec GCD (Kenya) dans la cadre d'un contrat financé par l'Union Européenne (260.000€) pour étudier les ressources de la région de Gisenyi

  • Publications sité
  • Varet J,Omenda P.,Achieng,J., Onyango,S.(2014):The "Geothermal Village'' Concept :A new approach to geothermal development in rural Africa.Proceedings 5th  African Rift geothermal Conference,Arusha,Tanzania,29-31 October 2014
  • Onyango,S.&Varet J.(2014):For a new social gender -based approach to geothermal development.Proceedings 5th  African Rift geothermal Conference,Arusha,Tanzania,29-31 October 2014.
  • Varet, J. (2014) Volcanological Evolution along the East African rift, implications for Geothermal Exploration Conference, University of Nairobi, march 2014
  • Varet, J. (2013) Volcanological Evolution along the East African rift, implications for Geothermal Exploration Conference DeKUT / Kengen, Naivasha 11-12-13
  • Barberi, F., Santacroce, R., & Varet, J. (1982) Chemical Aspects of Rift Magmatism. In. G.Palmason (Editor). Continental and Oceanic Rifts. Geodynamics Ser.8: 223-258.

Cette ile basaltique est un des « points chauds » de la planète, dont les ressources géothermiques ne sont pas encore valorisées malgré les travaux de reconnaissance ayant permis de mettre en évidence des conditions thermiques favorables dans les cirques. Géo2D appuie désormais Electerre dans sa stratégie de développement de ce potentiel.